WE d’anniversaire… : Brown blanc 2007, Clos Puy Arnaud 2007, Tour de Mirambeau blanc 2010, Le Crock 1997, Gazin 1998

26 mai 2013

Un WE dédié à un anniversaire a conduit à sortir les bouteilles suivantes :

Brown 2007

 

Château Brown, Pessac Léognan, Blanc, 2007
65% Sauvignon, 35% Semillon.
La robe est jaune or, limpide et brillante. Le nez est intense, riche, avec une pointe de buis. Le toucher de bouche est gras, gourmand et sans lourdeur. Ce vin est équilibré, d’une belle longueur, typique des bons Pessac-Léognan blancs pour un prix restant accessible (une vingtaine d’euros au moment de son achat il y a quatre ans).
TRES BON VIN
TRES BON RAPPORT PLAISIR PRIX (24 euros environ il y a 3 ans)

 

Clos puy arnaud 2007

Clos Puy Arnaud, Côtes de Castillon, 2007
Je prends le risque d’ouvrir un 2007 alors que ma dernière dégustation (en 2011) conseillait de l’attendre. Et bien c’est un geste heureux car c’est à nouveau, et toujours, très bon. Fruité et plein, mais délicat et de belle structure. Une robe sombre, rubis. Un nez marqué qui reste sur le fruit. En bouche c’est ample, toujours un bon jus un peu plus droit que lors de ses premières années. Un vin équilibré dans un style mêlant gourmandise et distinction. C’est bio, … pardon, c’est beau.
TRES BON VIN
TRES BON RAPPORT PLAISIR PRIX (acheté une vingtaine d’euros aux Etablissements Martin à Saint-Emilion).

Tour de Mirambeau 2010 blanc

Château Tour de Mirambeau, grand vin, blanc, 2010
70% Sauvignon, 25% Semillon, 5% Muscadelle.
La robe est jaune pâle, limpide et brillante. Le nez est délicat, pas très marqué mais présent et riche. Le toucher de bouche est également délicat, légèrement gras, une longueur correcte. Un style droit, un vin d’une parfaite harmonie. Ce 2010 est différent de l’exubérant 2008 et semble très polyvalent. Je reste décidemment fan. Un incontournable dans une cave, à connaître, inratable, incontournable, etc.

EXCELLENT VIN blanc de la rive droite
EXCELLENT RAPPORT PLAISIR PRIX (même si on aurait aimé qu’il reste à 13,50 à la propriété comme le 2009, mais à 15 euros il reste d’un excellent rapport qualité prix ; par caisse de 12 à la propriété, à l’unité pour quelques euros de plus par exemple aux Etablissements Martin à Saint-Emilion).

 

Le Crock 1997

Château Le Crock, Saint-Estèphe, 1997
La robe est pâle et tuilée. Le nez est présent et agréable, trahissant à la fois l’âge et le millésime 1997 qui n’est pas d’anthologie. Le toucher de bouche est doux, délicat mais d’un autre temps. En fin de repas il a officié avec tout ce qu’il pouvait aujourd’hui donner car il aurait fallu le boire ce petit millésime il y a quelques années.

 

Gazin 1998

 

Château Gazin, Pomerol, 1998
Grande majorité de Merlot.
La robe vire au tuilé. Le nez s’intensifie au fur et à mesure de la dégustation mais sa complexité reste relative. Il est caractéristique du Pomerol, truffé, un peu de sous-bois. L’entrée en bouche est un peu stricte. Un manque de matière. Le vin est court. Cela reste un bon vin mais alors que cette bouteille devait être la vedette de ce WE, il n’a pas procuré l’émotion attendue et espérée pour cet anniversaire.

BON VIN

RAPPORT PLAISIR PRIX DECEVANT (payé 42 euros au château il y a quelques années, coté 70 euros…. aie….).

 

 

 

Proposer un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.