Ordovicien 2011

Ordovicien, Anjou Blanc, 2011, Domaine de Bablut, vin bio

19 septembre 2015

Après le 2010 (ici), voici un billet sur le 2011 (cépage Chenin).

La robe est jaune pale, parfaitement limpide, brillante.

Le premier nez est marqué, le second est riche, voire complexe. Le coing se manifeste le premier à l’ouverture de la bouteille (pas de carafage). Viennent ensuite, comme pour le 2010, la pomme (dans une moindre mesure) et un soupçon d’amande (plutôt pâte d’amende cette fois), et des plantes de type tilleul, verveine. Comme pour le 2010, il y a quelque chose de frais à l’olfaction que je ne sais pas qualifier et qui est très agréable (peut-être le fruit d’un bel élevage). Moins miellé que le 2010.

En bouche le vin est à nouveau parfaitement introduit, toujours droit et ample. Je reprends une partie du propos afférent au millésime 2010 : « Belle texture combinant acidité avec un peu de gras, bref, c’est rond sans l’être car il y a la tension, avec cette amertume attendue mais du côté noble de la force diraient certains. C’est d’ailleurs un vin d’une certaine puissance mais celle-ci ne semble là que pour accompagner une finale persistante. ». Si je devais amender, je dirais qu’il paraît moins puissant que le 2010, et que la finale est toujours aussi persistante, peut-être même davantage.

J’adore ce vin, et donc le style maison pour leur sec (pas gouté les autres). Pour ce WE d’anniversaire, on se régale en famille avec les vins sortis.

Un nouveau coup de coeur.

coeur

EXCELLENT RAPPORT PLAISIR PRIX (12,20 euros sur Vins Etonnants, donc même prix que le 2010, avec 1 point cadeau).

Conseil : par caisse, car ce cru a la réputation de se garder longtemps (ça va être difficile de les attendre car c’est déjà bon maintenant). Le lendemain, le vin a perdu un peu de sa superbe, mais le vin a été servi trop frais. Toutefois, à ce stade, on ouvre, on boit, et on a le coup de coeur.

 

Proposer un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.