extreme castelmaure 2010

L’extrême de Castelmaure, Corbières, 2010

7 décembre 2014

Le 10 septembre je proposais un billet sur Les Hauts de Castelmaure 2011, ici.

Aujourd’hui L’extrême est apprécié.

Une robe sombre, plutôt limpide.

Le premier nez annonce du fruit, plutôt rouges et murs, le second confirme et offre également à la fois des épices et un petit souffle de fraicheur.

Le toucher de bouche est velouté, suave, doux, gourmand mais sans lourdeur bien qu’il y a de la matière, ample, mais celle-ci coule sans accroc vers une belle finale légèrement épicée, un zeste de garrigue et j’y trouve en toute fin une framboise mure écrasée.

C’est un vin plutôt moderne mais équilibré, et c’est très bien fait. Au prix payé c’est sans hésitation un :

EXCELLENT RAPPORT PLASIR PRIX (moins de 9 euros dans un hypermarché Leclerc, celui de Léognan de souvenir).

Je n’ai pas la fiche technique, mais sans doute Grenache et Syrah pour la rondeur. Peut-être un peu de Carignan.

Corbière certes et évidemment un lien de parenté avec les Hauts de Castelmaure, mais les nuances sont patentes, donc mettre les deux en cave.

 

 

 

Mots-clés :, ,

Proposer un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.