le champ d'Orphee 2012

Le Champ d’Orphée, IGP Côtes du Tarn, 2012

1 mars 2015

La robe est sombre, grenat.

Le nez est marqué, riche, un peu de fruits rouges, mais surtout du cassis, quelques notes végétales (cassissier) qui apportent une fraicheur bienvenue ; elles participent à la typicité du vin. Quelques épices.

Le toucher  de bouche est droit, mais absolument pas strict. Cette bouche est d’une raisonnable amplitude. La matière est superbe, aérienne, d’une distinction rare, s’arrondissant en milieu de bouche. Ce vin se tient comme un grand mais libère un fruit sublimé. Un travail d’orfèvre. Un peu déstabilisé au départ (disons 1 seconde) parce c’est ma première expérience avec le cépage Fer Sarvadou (appelé aussi Braucol ou Mansois), je comprends vite que le coup de cœur est au rendez-vous. Et cette si agréable fraicheur, encore …

La belle longueur, tout aussi bien posée, donne une parfaite harmonie à ce cru.

coeur

Ce vin est une émotion, son auteur un poète. Il est à l’image de ce que conte la contre-étiquette.

EXCELLENT RAPPORT PLAISIR PRIX (14,90 euros sur Vins Etonnants).

Un vin dans l’esprit biodynamique, nature, aux antipodes de l’inflation technique.

Sans sulfite ajouté.

le champ d'Orphee 2012 contre etiquette

 

 

 

 

 

Mots-clés :, ,