IKEBANA

ikebana, domaine zélige-caravent, Languedoc/Pic Saint-Loup, 2012, vin bio (demeter)

25 juin 2014

Une exception puisque ce soir, un vin est sorti en semaine, mais la journée a été rude… La terminer par un moment hédoniste ne fera pas de mal, enfin j’espère.

Le blog du site vins étonnants propose une lecture incitative de ce Pic Saint Loup.

Allez, je m’économise, Eric Bernardin en dit ceci :

« ce nez est tout simplement magique, entre liqueur de framboise, violette, tubéreuse, encens et poivre blanc. Difficile de ne pas évoquer un grand parfum.

Le toucher de bouche est raccord, ample et doux, avec ce qu’il faut de de fraîcheur et de tension. Une vraie caresse…

La finale est savoureuse et épicée, avec une fine mâche qui devrait lui permettre de se confronter à une belle viande. Le prix (13.50 €) est presque aussi doux que le vin. »

vous savez déjà que je vais modérer l’enthousiasme exacerbé de notre gaillard, mais c’est à la fois comment il vit les vins qu’il aime et son mode d’expression. Pas désagréable, il a ses fans. Moi-même j’aime cela.

La robe est sombre, limpide et d’un bel éclat, et j’ai immédiatement remarqué un premier marqué, un second riche, très joli, avec effectivement de la framboise, mais aussi de la mure, des notes végétales tirant sur la feuille de cassis. Après lecture, j’ai remarqué la pointe d’encens que je peinais à qualifier. La bouche combine effectivement douceur, fraicheur, tension … j’adore. La finale est de longueur moyenne, épicée et toujours sur le fruit (il est là du début à la finale).

Coup de coeur.

coeur

EXCELLENT RAPPORT PLAISIR PRIX (13,50 euros sur le site vins-etonnants.com, 14,50 avec les frais de port)

Je clique sur publier et aussitôt après je commande. C’est un très beau vin, apparemment d’un assemblage : Cinsault (30%), Carignan (30%), Grenache (20%) et Syrah (20%). J’aurais pu être très gourmand. Qui sait, si la France gagne…

 

 

 

 

Un commentaire