vini 2012 01

Dégustation à la Cave Vinimarché, à Pessac, 17 octobre 2012

18 octobre 2012

le 17 octobre 2012, à 18h30, je me suis rendu à Vinimarché, à Pessac, où nous était présentée une belle série de vins à la dégustation lors d’une soirée sympathique nous ayant fait voyager. Ce caviste propose plusieurs opérations de ce type par an. On est particulièrement bien reçu, quelques canapés ainsi qu’un bon pain de campagne et de la charcuterie accompagnent le breuvage. Les conversations vont bon train entre participants et la vente n’est pas forcée. C’est une ambiance conviviale entre amateurs plus ou moins chevronnés. On y croise des néophytes mais aussi des personnages comme par exemple Franck Dubourdieu, ami du boss Régis Deltil, dont le dernier ouvrage (Du terroir à la guerre du goût, 2012, aux Editions Confluences, ici) est un plaidoyer pour les vins traditionnels.
Si vous êtes de la Région, n’hésitez pas à demander à être mis sur la liste de diffusion, goûter avant d’acheter est très utile, voire prudent.

Si trois vins n’ont pas attiré mon attention, tous les autres ont fait « mouche » en me faisant voyager vers du bon, voire du très bon.

vini 2012 02 vini 2012 03

Partons de Saumur, plus exactement de Varrains. L’Insolite 2011 de Thierry Germain est une très belle expression de ce que le Chenin sait procurer de plaisir. Equilibre, acidité non agressive mais invitant à la garde de cette bouteille quelques années pour profiter d’une complexification des arômes tirant vers l’agrume, peut-être un peu pomme. C’est à la fois puissant et frais, un peu de gras rendant d’ores et déjà accessible ce vin. Franchement très bon ce 2011. Cela commence bien.

vini 2012 04 vini 2012 05

Expédition vers la Bougogne, à Beaune. Le Domaine Françoise André Chorey Les Beaune, 2009, est d’une couleur rouge pâle, dirait le bordelais. Mais un autre dira qu’il a une belle couleur délicate de Bourgogne, qu’il est beau comme un Pinot Noir. Le nez promet du fruit, promesse tenue en bouche. C’est très agréable, rond, assez ample. On ira clairement le chercheur pour ce fruit. J’ai beaucoup aimé aussi. Une belle soirée se dessine. Le Beaune Domaine Françoise André Beaune, 2009, est moins flatteur parce qu’il semble devoir être un peu gardé pour que sa complexité se révèle. Mais je serais curieux de le gouter à nouveau en ayant ouvert la bouteille quelques heures auparavant. C’est bon.

vini 2012 06 vini 2012 07 vini 2012 08 vini 2012 09

En route pour le blayais, plus exactement à Saint-Seurin-de-Cursac, pour déguster trois vins à la robe sombre du Château Roland La Garde, fait par Bruno Martin. Le vin est tout juste débouché. Nous commençons avec la cuvée Tradition, 2009 (85% Merlot, 15% Cabernet Sauvignon – 2/3 en barrique, 1/3 en cuve), en agriculture biologique. Un vin conçu pour être bu tôt. Une belle matière emplit la bouche. C’est un bon rapport qualité prix. Le vin Prestige présente une étiquette un peu Kitsch. Par rapport à la cuvée tradition, 5% de Merlot laissent la place à 5% de Malbec. On gagne en complexité et le Malbec apporte une agréable touche épicée. Cela reste puissant, mais c’est digeste et bien travaillé. Le Grand Vin 2001 est dans la même lignée. Son assemblage est de 65% de Merlots, 25% de Cabernet Sauvignon et 10% de Malbec. Sa puissance reste tout aussi digeste mais il est plus rond, malgré une proportion moindre de Merlot et plus de Malbec. Les idées reçues sont bousculées. Ce 2001 en a encore sous le pied pour quelques années, mais il se déguste très bien aujourd’hui. Il serait intéressant de le carafer pour le mettre à l’aveugle lors d’un repas.

vini 2012 10 vini 2012 11

Avec le Château Laroque Pic Saint-Loup cuvée Cupa Numismae, 2008 (bouteille de gauche ci-dessus), nous voici sans conteste transporté dans le sud, plus exactement à Fontanès dans l’Hérault. D’une robe sombre, le vin est puissant, on mord avec gourmandise dans son fruit mûr, doux, souple. 65% de Syrah, 35 de Mourvèdre. Vraiment ce soir nous voyageons dans différentes régions bien accompagnés. J’aime bien également ce vin gourmand.

vini 2012 12

Reprenons la route pour la Drôme, à Mercurol, pour un Côte du Rhone, Domaine des Remizières 2010 cuvée particulière Crozes Hermitage, 2010 (bouteille de droite sur la photo placée plus haut). C’est puissant mais une nouvelle fois digeste, fruité, rond. Cela se boit déjà très bien, avec des tannins bien fondus, mais une garde de quelques années va apporté à ce 100% Syrah. Décidemment une belle série.

vini 2012 13

Direction Cahors, pour Le Cèdre 2009, évidemment un Malbec. Et encore un vin puissant pour cette soirée, mais cela passe toujours très bien. A nouveau c’est bon, dense. Des arômes de  tabac. J’aime encore.

La soirée comportait deux intrus :
1/ Le Pernand-Vergelesses blanc 1er cru, Sous Frétille, 2009, du Domaine Françoise André. L’agent de ce domaine, présent, en a apporté une pour le faire déguster. Cette fois ci, c’est une très belle expression du Chardonnay qui nous est proposée, pour un vin d’ores et déjà disponible et dont l’apogée se situe peut-être en 2015-2016. Un nez avec de beaux arômes, toasté ; en bouche c’est assez gras, long. Au départ j’avais cru à un Meursault. J’aime beaucoup.

vini 2012 14
2/ Revenons dans le sud-ouest, pour un vin bergeracois, à Ribagnac. Dégustation du Château Tour des Gendres, Le Petit Bois, 2009, 100% Cabernet Sauvignon. Un vin sombre et robuste mais à nouveau rond, concentré et digeste. Ce soir, tous les vins puissants étaient digestes (sauf un, qui sera oublié de ce compte-rendu). Une très belle matière en bouche, une belle longueur. Miam.

Les prix des vins chez ce caviste : L’Insolite de Thierry Germain 2011 : 16,90 ; Roland la Garde tradition 2009 : 7,90 ; Roland la Garde Grand Vin 2001 : 15,00 ; Roland La garde Prestige 2009 : 10,20
Domaine Françoise André Beaune 2009 : 21,80 ; Domaine Françoise André Chorey Les Beaune 2009 : 17,75 ; Domaine des Remizières 2010 cuvée particulière Crozes Hermitage : 16,20 ; Chateau Laroque Pic Saint-Loup cuvée Cupa Numismae 2008 : 15,25 ; Le Cèdre 2008 Cahors : 29,50.

Noel approche, pourquoi ne pas écrire au père qu’il vous dépose une (ou plusieurs…) bouteille de chaque cru dans un coffret pour refaire avec nous cette petite « escapadoenotouristique ».

Les prochaines soirées : le 15 novembre Beaujolais, 11 décembre Champagne

La Cave Vinimarché
10 avenue Gustave Eiffel
33600 Pessac
Tel : +33 5 57 26 85 85

http://www.bordeauxwineweb.com/

 

 

 

Proposer un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.