Dégustation à la Cave Vinimarché, à Pessac, 11 décembre 2012

27 décembre 2012

Le lecteur de ce blog va finir par croire au publireportage, puisque ce n’est pas la première fois que les soirées du Vinimarché de Pessac font l’objet d’un compte-rendu. Il s’avère qu’y participant avec quelques escapadœnophiles, que l’ambiance est très agréable et que de belles découvertes y sont faites, il serait dommage de ne pas répondre à l’objet, ou à l’appel, de ce blog.

C’est avec retard que la soirée du 11 décembre 2012, consacrée au Champagne, est ici rapportée. Divers blancs et quelques rouges se sont immiscés dans une soirée une nouvelle fois très agréable. Le boss, Régis Deltil, est entouré par une belle équipe passionnée et sachant recevoir.
Autant le confesser, le Champagne ne fait pas partie de mes péchés mignons, mais tout escapadœnophile respectable ne saurait s’écarter d’une perspective de découverte. Arrivé un peu tard, je n’ai pas eu la possibilité de gouter les Champagne Billecart Salmon brut et extra brut.

vini 01 vini 02  vini 03

Mais la dégustation des Champagne Soutiran a, fort heureusement, été vécue. Pour ceux-ci, je retrouve une connaissance puisque l’agent les représentant, Olivier Segonne, est celui ayant, lors de la précédente soirée (ici), proposé les vins de Bourgogne du Domaine Françoise André Chorey. Apparemment, le gaillard a bien composé son portefeuille de cartes. Il présente 4 Champagne Soutiran : Soutiran grand cru Signature (25 euros), Perle Noire (31 euros) et Collection privée (32,50 euros), le 4ème est un millésimé 2005 (ce dernier n’est pas en vente au Vinimarché car de production particulièrement confidentielle). Dès la cuvée « Signature », c’est d’un très beau rapport qualité prix, croissant, avec une mention particulière pour le cru « Collection privée », plus vineux, donc plus à mon goût. Un Champagne gras, développant de beaux arômes et une belle longueur. J’ai beaucoup aimé. Un bon compagnon pour un repas au Champagne, mais j’en ferai aisément mon apéritif. Les autres sont également de très belle facture. Le « Perle Noir » est ainsi nommé car composé du cépage Pinot Noir. Lui aussi présente une vinosité appréciée. Le « Collection Privée » assemble Pinot noir et Chardonnay. Le 4ème vin, millésimé 2005, ne déroge pas au sentiment très positif que nous avons unanimement eu, avec mes acolytes escapadœnophiles, de cette belle série.

vni 04 vini 05 vini 07 vini 08

Côté blanc, un Muscadet m’a favorablement surpris : Château du Coing de Saint Fiacre, Catherine Gunther Chéreau 2011. A 7 euros, beau rapport qualité prix à nouveau. La vivacité du Muscadet n’est pas agressive et les arômes floraux en font un vin agréable. Château Magneau Graves Blanc 2011 est plus rond en assemblant Sauvignon et Sémillon. Pour 6,50 euros, l’amateur sera satisfait. Le Mas de la Chevallièreest également d’un prix tout doux : 6,95 euros. 100% Chardonnay, il offre une belle matière et une longueur correcte pour ce niveau de prix. Le Domaine du Mas des Armes Les Heures Blanches 2011 assemble : 40% Vermentino, 50% Sauvignon blanc, 10% chenin, viognier et Roussanne. Cela paraît exotique, ça l’est, c’est frais. Le Mas de la Chevalière est également d’un petit prix (6,95 euros). Voici donc une série de blancs dont les prix sont sages.

vini 09 vini 10 vini 11

Côté rouge, un très bon Collioure : Coume del Mas Schistes 2011 (Grenache, Carignan, 16 ,90 euros). C’est plein, comme la robe dense le promet, c’est fruité, épicé. Avec le Château Maison Blanche 2005 impossible d’être objectif, puisque je suis devenu fan de ce cru. A 16,40 euros, aucun risque de se tromper avec ce très beau Montagne Saint-Emilion. J’ai également beaucoup apprécié le Château Roland La Garde, Grand vin 2001, Côtes de Blaye. Déjà dégusté lors de la précédente soirée. Ce millésime est à point. Il vaut les 15 euros (prix propriété) car il a  vieilli dans d’excellentes conditions et il est franchement très bon, à point pour l’amateur cherchant, pour un prix raisonnable, à remplir sa cave avec un vin d’une décennie et prêt à boire. Il fera l’objet d’une fiche dégustation prochainement. Il en blufferait plus d’un dans une dégustation à l’aveugle. La soirée a également été servie par un Château La Dournie, Saint Chinian 2010. Un autre vin du sud, épicé, d’assemblage essentiellement Syrah, complété par du Grenache et du Carignan. 7,50 euros, pas de grand risque à essayer (un bon carafage apportera).

La Cave Vinimarché : 10 avenue Gustave Eiffel , 33600 Pessac, Tel : +33 5 57 26 85 85

 

 

 

Proposer un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.