Confirmation bis : Château Moutte blanc, cuvée Moisin, 2010, Bordeaux Supérieur

22 avril 2019

Oui, un troisième billet pour ce vin qu’il vous faut gouter (deviendrais-je un peu directif ? …).  Le premier billet est ici, le deuxième ici et je réitère pour vous dire qu’il évolue toujours parfaitement, en gardant une pointe de jeunesse, sans signe d’évolution marquée quoiqu’on la sent un peu depuis la précédente dégustation.

Le coup de coeur et toujours là.

Étiquettes : , ,