Puygueraud 2010

Château Puygueraud, Francs – Côtes de Bordeaux, 2010

28 février 2016

La robe est sombre, presque opaque.

Le nez est riche. Il offre des fruits murs, rouges (cerise bigarreau) et des petits fruits noirs (mure, myrtille), un peu de prune (pas pruneau), et une effluve de bois de cèdre (malbec ?).

Un joli toucher de bouche assagit le caractère tannique du vin, la puissance est à la fois corsée et veloutée. La texture du vin le place dans le registre des produits particulièrement bien vinifiés (famille Thienpont, il faut dire …).

La finale est plutôt longue , saupoudrée de quelques épices ; elle rappelle le caractère tannique juste pour nous charmer.

Les 14,5% passent sans encombre, même s’ils sont bien là, mais à nouveau la vinification a fait son travail.

C’est un très beau vin de repas, qu’on trouve à un prix raisonnable, dans les 15 euros (par exemple chez Dubecq.com) pour ce beau millésime 2010 qui a aujourd’hui 6 années de garde. Un vin à avoir en cave, cela ne se discute guère, pour gouter une bouteille aujourd’hui, et attendre un peu les autres (encore faut-il y parvenir). Dubecq (entre autres), une belle maison de négoce, vend ce vin lors des opérations primeurs ; j’ai du le toucher une bonne dizaine d’euros et à ce prix c’est un coup de coeur. Avec les primeurs 2015 à venir, faire un noeud au mouchoir, mais aussi penser au 2014 encore à la vente en primeurs à ce jour (10,50 euros la bouteille et à commander par 12 ici) et annoncé comme une réussite.

coeur

Assemblage : Merlot majoritaire, Cabernet Franc ensuite et une pointe de Malbec.

Mots-clés :, ,