Jolys sec 2012

Château Jolys, Jurançon sec, 2012

2 février 2014

Ayant eu le coup de coeur pour le Château de Jurque, Jurançon sec 2011, de Claire et Camille Bessou-Latrille (ici), je ne traine guère pour apprécier le Château Jolys 2012 Jurançon sec, plus sage en prix. Il résulte d’un assemblage de 40% de Petit Maseng et 60% de Gros Maseng.

La robe est jaune or clair, parfaitement limpide et éclatante.

Le premier nez est marqué, pour peu qu’on ne serve pas le vin trop frais. Le second nez est plus invitant, fruits jaunes et une agréable note de pomme Granny Smith, une pointe de pamplemousse. Rien de surprenant au regard de l’assemblage, le fruit est respecté. Ce vin ne passe pas en barrique.

En bouche, le vin est vif, assez sec, droit, avec une finale correcte, fraiche et minérale (je sais, ce terme est ambigu).

Un vin harmonieux, à ne pas servir trop frais (travers courant) pour éviter une finale légèrement asséchante.

Vin primé par Decanter.

EXCELLENT RAPPORT PLAISIR – PRIX (6,90 euros prix au départ de la propriété).

Ces propriétés sont décidément à suivre. Il me faudra essayer la cuvée Pauline.

 

 

Mots-clés :, ,

Un commentaire

  1. craig dit :

    Je suis d’accord. Un vraiment excellent vin.

Proposer un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.