Bonalgue 2008

Château Bonalgue, Pomerol, 2008

23 juin 2013

La robe est brillante, plutôt sombre et limpide. Le nez est complexe, épicé, un peu fumé avec des notes de tabac. En bouche l’attaque est franche, mais les beaux tanins de ce vin se rangent dans un ensemble bien fondu, les notes d’élevage font de même, laissant les fruits noirs s’exprimer.
Ce vin mérite, à mon sens, encore une petite attente pour encanailler son côté un peu strict et pour profiter d’une complexité dont on sent le potentiel. Mais l’impatient prendra déjà beaucoup de plaisir. Le Château Bonalgue 2008 est droit, harmonieux, long en bouche. Un Pomerol mêlant puissance modérée et classe, un vin de terroir, évidemment très majoritairement Merlot (90%), auquel se marie le Cabernet Franc. J’adore ce vin. COUP DE COEUR !

coeur

EXCELLENT RAPPORT PLAISIR PRIX (une vingtaine d’euros ttc en primeurs chez Audy http://www.jbaudy.fr  ; le rapport reste excellent si vous le trouvez à moins de 30 euros en livrable ; le primeur 2012 est en ce moment en réservation, ne pas trainer);

Bouteille entamée le midi, le soir le vin est encore meilleur, plus suave. Un long carafage l’aidera donc à mieux se livrer.

 

 

 

Mots-clés :, , , , ,