soiree du 16 02 2016

Très bons, et prix raisonnables

19 février 2016

Ce n’est pas un billet de dégustation, mais voici les vins d’une soirée en semaine avec des amis. L’idée est simplement de dire qu’avec des vins au prix raisonnable on peut passer une très belle soirée sur le plan oenologique, lors d’un repas de beau niveau appelant un accompagnement choisi.

Les bulles de Jacky Blot font toujours un bel effet (11 euros) à l’apéritif.

Le Vouvray sec 2004 de Lemaire Fournier (voir billet ici, 8 euros) reste un coup de coeur ; commencé à l’apéro, il se mariait remarquablement avec le velouté d’endives (pas simple). Certes, celui-là, on l’adore, ou pas du tout …

Ellipse 2013, de Zelige Caravent (12,50 euros), a mis la claque aux convives, complètement charmés (je l’étais déjà, voir le billet ici ; le site où je l’ai acheté l’a à nouveau fait entrer, ne trainez pas).  Sur une viande de boeuf rôtie, l’accord était parfait, que dis-je, superbe.

Le Château de Chantegrive, un Graves bien connu, dans le beau millésime 2005 (payé dans les 12 euros à l’époque), a permis de terminer le repas en beauté. Typique d’un beau Graves, et bien fait. Ses tanins ont parfaitement supporté le plateau de fromage (si le blanc se marie remarquablement avec les fromages, ne tenez plus compte des bêtises qu’on peut lire sur le mariage vin rouge/fromage ; vous avez le droit d’aimer le rouge à cette occasion). Carafé une heure, il aurait fallu au moins doubler (le vin s’est encore ouvert lors de la soirée et le fond de bouteille bu le lendemain était encore un niveau au dessus), mais c’était bien. Si vous en possédez, c’est très bon aujourd’hui, mais une garde est encore tout-à-fait possible.

J’ai déjà accompagné un repas de vins au tarif bien plus élevé, et ce blog n’en a pas parlé. Avec le millésime 2015 qui s’annonce d’un niveau remarquable, pensez à l’achat de ce type de vins. Ils ne vous ruineront pas et assureront sans sourciller. Il fallait le dire.