Cauhape La Canope 2006

La Canopée, 2006, Jurançon sec du domaine Cauhapé

10 février 2013

Aucun post sur ce blog suite aux dégustations du WE précédent. Guère difficile d’en imaginer les raisons, puisque ce blog ne publie que ce qui est apprécié. Mais voici le retour des bons vins.

Le domaine Cauhapé est bien connu des amateurs de Jurançon, sec ou moelleux. Ma première expérience avec les vins de ce domaine est récente puisque c’est en avril 2011 que mes amis Christine et Jean avaient servi la cuvée Sève d’Automne 2005 pour accompagner une piperade aux calamars. Le beau savoir-faire culinaire de ces hôtes avait été remarquablement servi par ce vin unanimement enthousiasmant, une belle réussite pour une symbiose vin-met dont j’ai la nostalgie. Après avoir vainement cherché ce blanc sec dans ce millésime, parce que d’un rapport qualité prix (une quinzaine d’euros) Excellent, la dégustation des 2007 et 2008 n’a pas produit les mêmes sensations, le couple puissance-équilibre n’étant pas comparable à celui du regretté 2005.
Aujourd’hui, c’est la cuvée haut de gamme, en blanc sec et dans le millésime 2006, du domaine Cauhapé qui est sortie. Elle se nomme La Canopée.

La robe est d’un beau jaune doré, miellée, brillante. Le nez est intense et offre une belle complexité, très agréable. Sa richesse tire sur le miel, le coing. En bouche le vin est ample, ce qu’il faut de gras pour apprécier une puissance qui n’écrase pas, un peu assagie par le temps. Finalement c’est peut-être bien ainsi, mais il ne faudrait peut-être pas tarder à boire ce millésime (m’inviter pouvant être une occasion car j’aime beaucoup et je vous garantis que votre plaisir gagnera en intensité en observant le mien…). Une belle finale sanctionne ce beau Jurançon pouvant se marier avec nombre de mets. Pour nous, ce fût un apéritif dinatoire avec un jambon de cochon noir du pays basque Oteiza, quelques fromages de chèvre frais et du bon pain.

Ce cru est typique d’un beau Jurançon produit avec le cépage Petit Maseng ; rendez-vous au Salon des vignerons indépendants pour gouter le 2010 dans cette cuvée et dans la cuvée Sève d’Automne. Un peu fort en alcool (14,5°).

BON, voire TRES BON rapport prix-plaisir (22 euros).

 

 

 

Mots-clés :,

Proposer un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.